Saltar al contenido

Coque

La coque ou verdigón (Cerastoderma edule) est un mollusque bivalve de la famille des cardis, présent sur toutes nos côtes et largement consommé, notamment en conserve.
Ce mollusque est connu pour sa coquille caractéristique de taille moyenne, avec 22-28 côtes bien marquées et de nombreuses crêtes aux lignes concentriques fines et irrégulières.

Les valves sont convexes, asymétriques. La valve droite a 2 dents principales, 2 antérolatérales et 2 postérieures.
Le ligament est grand, formant une bande arquée de couleur brun foncé. Les becs sont fortement incurvés et les empreintes musculaires sont de la même taille et sont reliées par une ligne paléale continue. La charnière est de type hétérodonte. Il possède deux branchies et chacune d'elles est formée par une série de lamelles soudées par des liaisons interlamellaires. La couleur des coquilles est très variée, du blanc sale au jaune pâle en passant par le brun foncé. La bordure des lignes de croissance est plus foncée. L'intérieur est blanc, montrant une tache brune dans la région du muscle abducteur postérieur.

Ils habitent des eaux salées sablonneuses peu profondes ou des sols riches en gravier fin, qui ne dépassent généralement pas 10 m de profondeur. Les baies et aussi les lagunes côtières sont son habitat de choix, ayant la capacité de s'adapter aux eaux de différentes salinités telles que les estuaires ou les estuaires, avec la particularité que là où vit ce mollusque, les groupes de coques sont considérablement importants, avec des populations par carré mètre, beaucoup plus élevé que les autres espèces de bivalves.

Elle s'étend de la mer de Barents et de la zone de la mer Baltique, sur toute la frange atlantique jusqu'à la Mauritanie et, dans une moindre mesure, le long de la côte méditerranéenne.
Comme tous les mollusques bivalves, il se nourrit des micronutriments contenus dans l'eau et sur les fonds marins, en les inhalant avec un siphon et en expirant l'eau avec le sable avec les déchets une fois les nutriments contenus dans l'eau extraits.

Concernant sa consommation, il prédomine en conserve, bien qu'il soit également très répandu, son apport cuit et avec du citron, mettant en évidence l'apport protéique de cet animal, puisque 100 grammes équivalent à 16 grammes de protéines, ainsi que des oméga 3, du calcium, du fer , sodium et vitamines A, B3, B9, B12 et E.